rechercher

SUGGESTIONS

  • loader Aucun contenu supplémentaire à afficher

Votre raison de voyager nous pousse à rendre les voyages en avion plus durables

Nous sommes actuellement confrontés à des défis communs majeurs en relation avec notre impact mondial sur le climat et l’environnement. Chez SAS, nous assumons clairement notre part de responsabilité et nous nous efforçons d’assurer que nous pourrons toujours voyager, rencontrer et connaître de nouvelles cultures. Toute la compagnie SAS cherche des solutions pour rendre les voyages en avion plus durables. De la recherche pour des solutions techniques novatrices à des petites améliorations non négligeables au quotidien, ensemble nous prenons de nombreuses mesures qui nous permettent d’avancer dans la bonne direction. C’est pourquoi ici chez SAS, nous avons lancé différents projets et initiatives pour rendre nos voyages plus durables. Vous pouvez prendre connaissance de certains de ces projets sur cette page et trouverez notre rapport complet ici : Rapport sur la durabilité du groupe SAS 2017–2018.

Vers des voyages plus durables

C’est en fixant des objectifs ambitieux que nous imposerons un changement. C’est pour cette raison que SAS s’est fixé une multitude d’objectifs difficiles que nous nous efforçons d’atteindre, à la fois à court et long terme.

Nous travaillons activement en vue de réduire le poids à bord ainsi que d’améliorer et de contrôler tous les combustibles, mais le plus gros investissement consiste à adopter de nouveaux avions modernes à haute efficacité énergétique. De plus, en 2019, SAS et Airbus ont signé une déclaration d’intention pour mener des recherches sur le développement des avions électriques. Il s’agit de la première fois qu’une compagnie aérienne se lance dans un projet avec un constructeur aéronautique afin de construire un avion électrique pour un usage commercial à grande échelle. Les partenariats avec Preem et AirBP, par exemple, nous donneront accès à davantage de biocarburant qui émet 80 pour cent moins de CO2 ayant un impact sur le climat que les combustibles fossiles.

L’objectif à long terme serait que le transport aérien n’ait aucun impact sur le climat.

Dans l’intervalle, ici chez SAS, nous nous sommes fixé un nombre d’objectifs intermédiaires.

Par exemple :

  • D’ici 2020, nous aurons réduit nos émissions de CO2 ayant un impact sur le climat par passager et kilomètre de 20 pour cent en comparaison à 2010.
  • D’ici 2030, nous aurons réduit le total des émissions de CO2 ayant un impact sur le climat de 25 pour cent en comparaison à 2005.
  • D’ici 2030, proportionnellement, nos vols intérieurs en Scandinavie (2018 : 17 pour cent) fonctionneront au biocarburant.
  • D’ici 2030, la pollution sonore sera réduite de 50 pour cent en comparaison à 2010.
  • D’ici 2050, nous aurons réduit nos émissions de CO2 ayant un impact sur le climat de plus de 50 pour cent en comparaison à 2005. Cet objectif est plus ambitieux que celui fixé par l’Association internationale du transport aérien (IATA).

De nouveaux avions plus efficaces

SAS réalise des investissements majeurs dans de nouveaux avions. Ce qui signifie que les voyages seront plus confortables, mais plus important encore, cela réduira les émissions ayant un impact sur le climat.

SAS et Airbus : partenaires en vue de développer un avion électrique

SAS s’efforce de réduire l’impact environnemental de ses vols depuis des dizaines d’années. En mai 2019, nous avons franchi un pas historique en concluant un partenariat avec le constructeur aéronautique Airbus dans le but d’ouvrir la voie à l’utilisation d’une technologie électrique et hybride à grande échelle pour les avions commerciaux.

Le biocarburant ouvre la voie aux voyages sans énergies fossiles

Utiliser du biocarburant pour alimenter nos avions est une solution efficace pour réduire les émissions des avions existants ayant un impact sur le climat. Ici chez SAS, nous consommons actuellement 100 tonnes de biocarburant par an. En prenant compte de notre consommation annuelle, il s’agit d’une petite quantité, mais nous avons l’intention de l’augmenter considérablement grâce à un partenariat avec nos fournisseurs de carburant actuels et futurs. En voici deux exemples : AirBP et Preem.

La compensation des émissions de carbone que la technologie actuelle ne maîtrise pas encore

Ici chez SAS, nous déployons de grands efforts pour réduire les émissions de CO2 provenant du transport aérien. Toutefois, nous ne sommes pas satisfaits. En attendant que la neutralité carbone des vols soit une option, nos passagers peuvent choisir de réduire l’empreinte carbone de leur voyage. Nous compensons automatiquement les émissions de carbone de tous les billets SAS achetés par nos membres EuroBonus et les jeunes voyageurs.

Nettoyage à sec : une bonne nouvelle pour l’environnement

Il est important que nos avions soient propres, mais pas au détriment de l’environnement. C’est pourquoi nous avons instauré une nouvelle manière plus durable et écologique de nettoyer notre flotte aérienne. Nous pouvons dorénavant nettoyer un avion entier avec seulement 60 litres d’eau.

Poids : chaque kilo compte

C’est très simple. Moins nous transportons de kilos, moins nous consommons de carburant. Ici chez SAS, nous nous efforçons quotidiennement de trouver des manières de réduire le poids à bord de nos avions.


La durabilité fait partie intégrante de SAS

Nous pensons que l’aviation joue un rôle important dans la société, car elle permet de rapprocher rapidement les communautés, les cultures et les gens. Nous devons donc rendre les vols plus durables en réduisant notre impact sur l’environnement tout en augmentant celui sur la société. Le vif intérêt des Scandinaves pour la durabilité nous pousse à dépasser les objectifs climatiques de l’IATA dans le cadre de notre démarche en faveur de la durabilité. Chaque action durable compte. Pas à pas.

Les membres EuroBonus ont une longueur d’avance en matière de durabilité

Les voyageurs savent que la découverte de nouvelles destinations, l’apprentissage de nouvelles choses et l’exploration de nouvelles cultures peuvent s’avérer magiques, sans oublier le désir commun de voyager de manière plus durable.

Dans un souci de rendre les voyages plus responsables et de proposer une offre unique à la communauté EuroBonus, nous compensons dorénavant les émissions de carbone (compensation des émissions de CO2) pour tous les voyages de nos membres EuroBonus sur les vols SAS. Si vous n’êtes pas encore membre EuroBonus, c’est le moment de vous inscrire.

Chez SAS, nous nous engageons depuis longtemps à réduire notre impact négatif sur l’environnement et pour ce faire, chaque action compte, qu’elle soit petite ou grande. Nous investissons dans de nouveaux appareils réduisant les émissions, dans des innovations technologiques et dans des solutions intelligentes. Nous nous efforçons d’être au premier rang des compagnies aériennes en matière de durabilité et la compensation des émissions de CO2 est l’une des nombreuses étapes en faveur de cette démarche. Les billets jeune incluent déjà une compensation gratuite des émissions de CO2 et, comme avant, les clients peuvent choisir de la payer s’ils le souhaitent.

Nos objectifs

« …nous avons défini un nouvel objectif visant à réduire nos émissions totales de carbone de 25 % d’ici 2030, par rapport à l’année 2005… nous estimons que près de la moitié de ces réductions sera possible grâce au renouvellement de notre flotte et à d’autres améliorations, tandis que l’autre moitié se fera à travers l’adoption de biocarburants »

réussites

  • 13,3 % de réduction d’émissions de CO2 par passager au kilomètre depuis 2010
  • 1,4 % de réduction d’émissions de CO2 par passager au kilomètre depuis l’année fiscale de 2017
  • Entre 15 et 18 % d’émissions en moins grâce au nouvel appareil A320neo, par rapport à l’appareil qu’il remplace
  • Plus de 23 ans de rapports sur la durabilité
     

Rapport sur la durabilité du groupe SAS 2017-2018 (anglais)

Renouvellement de la flotte

Un élément essentiel de notre stratégie repose sur le remplacement des anciens appareils par de plus récents. Ce renouvellement joue un rôle important dans la réduction des émissions et le succès de nos objectifs ambitieux en matière de durabilité. L’A320neo, introduit en 2018, réduit la consommation de carburant et les émissions qui y sont associées d’environ 15 à 18 % par rapport à l’appareil qu’il remplace.

L’Airbus 320neo, qui opérera sur des vols court-courriers, est le choix le plus écologique pour ces distances en raison de ses plus gros moteurs et de ses bouts d’aile en forme d’aileron de requin. Le Neo est plus silencieux que jamais et ses cabines, dotées d’un éclairage d’ambiance, vous offriront une meilleure expérience par rapport à un appareil Airbus classique.

Notre stratégie vise à remplacer les anciens appareils par de plus récents

Biocarburant 

Nous visons également, d’ici 2030, à utiliser un biokérosène équivalent à celui de notre consommation totale sur l’ensemble de nos vols intérieurs. Pour contribuer au développement des biocarburants à grande échelle, nous avons signé une lettre d’intention avec Preem pour un éventuel approvisionnement à hauteur de 10 à 12 % de notre demande totale de carburant d’ici 2023.

L’aviation représente à peu près 2 % de l’ensemble des émissions mondiales de dioxyde de carbone. 

AirBP nous approvisionne régulièrement en biocarburant et nous avons signé une lettre d’intention avec le fournisseur de carburant Preem pour d’éventuelles livraisons de biocarburant à l’avenir.

Un kérosène durable

Compensations des émissions de CO2

Le programme de compensation des émissions de carbone constitue l’une des initiatives environnementales et durables axées sur la réduction des émissions de notre compagnie.

Nous compensons les émissions de CO2 pour l’ensemble de nos voyages d’affaires, pour tous les billets jeune et pour tous les voyages de nos membres EuroBonus sur les vols SAS. La même option est proposée aux autres passagers.

Notre compensation des émissions de carbone est prise en charge par notre partenaire Natural Capital Partners, une entreprise orientée sur les énergies renouvelables.

Nous nous associons également à d’autres organisations, dont l’équipe de Suède de ski alpin, qui compensera son empreinte carbone en achetant du biocarburant lors de ses déplacements. 

En savoir plus sur le calcul de vos émissions